U17-1: ENORMISSIME

11 décembre 2016 - 11:58

En ce samedi 10 décembre de l’an 2016 allait se dérouler une rencontre qui laissera une empreinte importante pour notre association sportive Alliance 2008.

Retour sur cette rencontre plein de suspens et de rebondissements. Plantons tout d’abord le décor. Face à Vallée de Bièvre, seul tombeur de Sarreguemines mais mis en échec la semaine dernière face à Réding contre laquelle il ne pût que faire match nul, la rencontre de ce jour allait désigner, en cas de victoire de l’une ou l’autre équipe, le leader du groupe (*) et le troisième du groupe.

(*) En partant du principe que la rencontre de Vic/Seille se jouera bien ce mercredi 14 décembre et bien sûr, que la victoire revienne à Alliance.

Il ne va sans dire que cette rencontre, sous tension, sous tension car pour rappel, notre équipe U17-1 avait éliminé Vallée de Bièvre en coupe de Moselle la saison passée dans une rencontre fantastique mais dans une ambiance délétère en fin de rencontre où les « Alliance, Alliance, on t’encule » résonne encore dans nos mémoires.

Devant un nombre important de supporters, la rencontre débuta. C’est Vallée de Bièvre qui pris, dès les premières minutes, l’ascendant sur notre équipe et qui mis à deux reprises notre gardien Guillaume en évidence, maître de ses cages. Alliance faisait le dos rond et se montra dangereux sur leur première attaque. Déjà à ce moment, on sentait tout le potentiel de notre équipe, habituée aux matchs serrés. La rencontre s’équilibrait et sur une action venue de la droite, Damien laissa intelligemment le ballon à Corentin Hoellinger qui, d’une frappe enroulée aux abords des seize mètres, logea le ballon dans la lucarne gauche du gardien. 9 minutes de jeu, 1-0. Vallée de Bièvre était cueillie à froid.

A peine 12 minutes plus tard, Lucas Ferstler, dont on ne dira pas assez à quel point il est devenu le maître jouer de cette équipe, s’engagea dans un solo de dribbles dans la surface pour placer, lui aussi une frappe enroulée « à la Thierry Henri », qui frappa le poteau droit du gardien mais fila en fond des filets pour l’aggravation du score. 21 minutes de jeu, 2-0.

On pourrait croire que le match était facile, et bien non, Vallée de Bièvre pouvait également compter sur leurs bons joueurs pour apporter le danger sur les buts de Guillaume. Impérial jusqu’à la 35ième minutes de jeu, il se laissa surprendre par une frappe lointaine à raz-de-terre, pourtant bien placé pour intercepter le ballon, un dernier rebond permis au ballon de se loger aux fonds des filets. 2-1, score à la mi-temps.

Le discours du coach était simple, « on peut le faire et on va le faire ». Simple et efficace.

Au retour des vestiaires, c’est Alliance qui repris les choses en main, asphyxiant Vallée de Bièvre sur leur but. Les corners et les coup-francs s’enchainèrent et sur l’un d’entre eux, Louis envoya le ballon dans la surface et c’est Pierre Guth qui, de la tête, trompa le gardien. 57ième minutes, 3-1.
Dans la foulée, ce même Pierre se retrouva seul face au gardien, alors qui aurait pu chercher le face à face, il décida de transmettre le ballon au centre, mauvais choix.

C’est à la 72ième minutes de jeu que Vallée de Bièvre revint au score. Sur un corner et de la tête, il ramenèrent le score à 3-2. Ce but redonna à Vallée de Bièvre de l’espoir et le pire était à craindre.

Dans un nouveau rush vers l’avant Pierre fût une nouvelle fois stoppé par le numéro 4 qui en première mi-temps avait écopé d’un carton jaune (qui aurait dû être rouge car action de but il y avait et dernier défenseur il était). Il s’en suit une discussion. Alors que le deuxième jaune et ainsi l’expulsion de joueur était évidente, l’arbitre du match en décida autrement et ne donna qu’un coup-franc à Alliance. Décision lourde de conséquence, car sur l’action qui suivit, et alors que Louis était en possession du ballon et qu’il voulait le dégager, une glissade permit à Vallée de Bièvre de récupérer aux 20 mètres sur la droite le ballon. Sur le centre le ballon était repris de volée mais stoppé par Guillaume, le cafouillage qui suivit, permis à Vallée de Bièvre d’égaliser. 80ième minutes, 3-3, tout était à refaire.

Quelques supporters d’Alliance ne donnèrent pas cher de notre équipe, pourtant dominatrice. Et c’est encore elle, qui alla de l’avant, consciente de l’enjeu de ce match. N’oublions pas qu’un match nul qualifiait Vallée de Bièvre à une montée certaine. Les fautes sifflées de part et d’autre par l’arbitre permirent d’obtenir plusieurs coup-franc dangereux. C’est sur l’un deux, que Corentin était irrégulièrement bloqué dans la surface, l’arbitre sans hésiter, signala le point de pénalty. Louis Grosz se chargea de le transformer, 85ième minutes, 4-3 pour Alliance.

Dans la foulée, sur un mini corner, le ballon dévié, arriva sur Jocelyn qui n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. 87ième minutes, 5-3, la messe était dite.

Les cinq minutes d’arrêt de jeu ne changèrent rein au score. Victoire incontestable d’Alliance qui briguera ce mercredi à Vic/Seille la première place du groupe.

Comme à son habitude, Vallée de Bièvre brilla à la fin de la rencontre par son imbécilité, quelques joueurs se laissant aller à des insultes indignes. Mais nous avons l’habitude de se comportement odieux de la part de cette Alliance sportive. J’espère que les parents des joueurs présents auront su apprécier.

Revenant encore quelques instants sur nos joueurs. Quelle performance, quelle conviction, quelle abnégation. On attendait d’eux qu’ils gagnent et ils ont gagné. Point besoin de motivation particulière, cette équipe sait de quoi elle est capable. Grace à des joueurs en état de grâce, comme Guillaume, Louis ou Lucas Ferstler, la combativité de toute la défense, du milieu de terrain, la vitesse de nos attaquants et la qualité de notre banc, Alliance marque, comme la semaine dernière, les esprits, du bassin Houiller à la vallée de Sarrebourg.

Point de calcul, aucune hésitation, que du réalisme, de l’ambition et une volonté sans faille de progresser.

Devenu maitre de l’art du jeu court et du jeu long, certes tout n’était pas parfait, Alliance domine son sujet. Quelle satisfaction pour les coaches, en particulier pour Olivier Ferstler qui, depuis quelques semaines, se questionne sur la motivation de son équipe. Espérant que les joueurs sauront enfin reconnaître que le discours qui tend à promouvoir l’excellence porte ses fruits et d’en reconnaitre la paternité à leur entraîneur. 10 victoires de rang, cela ne tient pas du miracle mais bien d’un système de jeu. Sachant reconnaître, tous, que l’objectif de notre coach n’est ni plus ni moins, le meilleur enseignement, la meilleure qualité afin que nos joueurs puissent se positionner parmi les meilleurs éléments pour nos clubs séniors.

Nous comptons bien sûr sur une réflexion individuelle et collective de nos jeunes joueurs pour finir cette première période de championnat dans l’apaisement afin de garantir une deuxième partie de championnat que nous espérons toujours aussi enthousiasmante.

Vraisemblablement première de leur groupe, qualifiée pour les 8ième de finales en coupe Lorraine, notre équipe, comme beaucoup d’autres d’alliance 2008, font la fierté de notre Alliance.

Vive Alliance 2008.

Amis sportifs, à la semaine prochaine.

Commentaires

Staff
patrick zorn
patrick zorn 12 décembre 2016 11:58
Supporter

moi je suis sur la même ligne que ce commentaire encore une fois génial pour ne pas dire plus pour moi tout nos joueurs de l'alliance même s'il y a des chose a amélioré devrons une sacré chandelle a tous leur entraineurs et a tout cet personne bénévolle qui donne sans compté de leur personne alors oui merci a vous les entraineurs et encadrement aux différent club pour leur soutien et aussi aux joueurs sans eux ont est rien quand a moi j'espère de tout coeur que notre cotch olivier aux moin continue l'aventure avec nous même si cet dans d'autre fonction les résultat des dernière année ont te les doit nous et les joueurs merci olivier tu peu être fier de toi et ont sera toujours derrière toi malgré quelque désaccord cet dernier temp cet ensemble comme vous l'avez si souvent dit que ont avance et que l'on est récompensé

Staff
LOULOU GUTH
LOULOU GUTH 11 décembre 2016 17:15
Supporter

Un vrai plaisir de lire notre journaliste bénévole voir "donneur" lol....On doit tous ensemble ( joueur parent public) particulièrement soutenir tes dernières réflexions sur nos 2 coachs et leurs assistants comme ceux des autres catégories...à travail bien fait suit toujours une récompense.................

Aucun événement